25/06/2011

DE L'EPICURISME

Bonjour à tou(te)s,

Profiter enfin totalement de l'amusement que j'ai pour la course à pied!  Enfin de la sagesse? 

Cette belle activité nous fait passer par de fameux sentiments.  Je me souviens petit, que je courais surtout pour faire plaisir à mes proches, commandé par les obligations fixées par ceux qui nous guide.  Ma première course à 8 ans était-elle l'objet d'une intention volontaire?  J'aimais pas souffrir, finalement, pas plus maintenant!

Un des choix imposer était de se retrouver dans les meilleurs clubs, que se soit au foot (RWDM), au tennis de table (Logis Auderghem), et en athlétisme (L'excelsior Bruxelles).  On se retrouve pris en charge par des entraîneurs, qui explore nos talents, qui les approfondissent, qui les améliorent.  Mon talent principal n'était pourtant pas la course à pied, mais les bondissements, surtout en hauteur.  Et que dire des épreuves multiples qui représentait l'heptathlon à l'échelle "enfant", les sauts et les courses me permettant de compenser certains lancers, malgré un certain talent dans l'envoi d'une balle de hockey.  Malgré une réelle passion pour la hauteur, j'ai fais le choix de courir les courses, surtout celles en nature.  Qu'est ce qui rend ce choix attrayant?  La convivialité, l'esprit festif, l'ambiance, la découverte d'endroits et de chemins avec un esprit vert, couleur qui m'a accompagné avec le club de l'ANTILOB.  La direction prise, fait naître des objectifs et des ambitions à court et à long terme, ces buts réussis ou ratés qui te font progresser. Et puis, tes sentimens oscillent entre satisfactions et déceptions, du dégout au plaisir, de l'excès à la perte de confiance, à l'euphorie, ou la peur de mal faire,...

Tu passes par des blessures, des maladies, ... la forme aussi. 

Garder les pieds sur terre, la course à pied est un sport aérien qui fait tourner la tête...

Ne pas s'égarrer de l'amusement qui nous procure, vivre à fond ma fascination pour mon prochain obejctif, le marathon, celui de Berlin!

 

Et son after party: http://www.youtube.com/watch?v=tIkwrb2D7Ds

A bientôt,

Le didde

 

 

11:56 Écrit par Le didde | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.