26/03/2011

PLEIN LE DOS!

Bonjour à tou(te)s,

Un gros coup sur la tête!  Je termine déjà ma deuxième semaine de repos relatif , forcé, en espérant retrouver une foulée normale pour l'entame du stage espagnol débutant le 8/04. Ce sport n'est certe pas un jeu, mais il demande simplement de mettre ses chaussures et d'ouvrir la porte pour découvrir ses bienfaits avec ce moment si particulier de pouvoir courir sans souffrir ou en planant, ses petits plaisirs en nature avec  la découverte des beaux chemins et beaux endroits,...  Mais voilà, il est aussi contraignant lorsque on s'obstine à vouloir se surpasser.   

Je suis rappelé à l'ordre avec un problème de chaîne musculaire de plus en plus régulier depuis 7 ans.  Le noeud du problème se situe au niveau du dos, avec un manque de souplesse dont les principales conséquences sont un retrécissement des muscles au niveau de la sacro-iliaque et du psoas iliaque, et une perte de souplesse dans les mouvements rotateurs de la hanche.  Plusieurs facteurs déclenchent le fénomène dont une jambe droite plus courte, mise à lourde contribution sur la piste avec des virages dont le principal appui est la jambe gauche, l'accumulation des kilomètres, ... 

Après deux visites chez l'ostéopathe, et une troisième se situant avant le stage, l'objectif va être d'assouplir un maximum mon dos, ainsi que toute la chaîne droite qui déclenche des problèmes de droite à gauche.  Laisser le naturel décider de son objectif, "prendre du plaisir", le reste suivra!  En attendant  pour me permettre d'en profiter un maximum, la brasse coulée semble être le moyen intéressant pour travailler sur la rotation de la hanche et le dos, tout comme l'escalade... 

Il y a du boulot à effectuer pour que mon corps puisse vivre, et se laisser emporter sous l'ambiance enivrante qui m'attendra à Berlin.  NO STRESS!

Pas de VENLO ce we! Mais à défaut, GENVAL-BRUXELLES pour prendre plaisir à courir pour, entre et avec des copains,    A demain... 

Le didde

09:49 Écrit par Le didde | Lien permanent | Commentaires (0)

Les commentaires sont fermés.