02/10/2010

Rapper dan een Ezel - BK 1/2 marathon

Bonjour à tou(te)s,

Hier soir, mon premier objectif de la dizaine, me dirigeait vers Kuurne, et son acceuil glacial puisque la pluie et le vent ont décidés de rendre l'évènement dantesque!  Deux autres coureurs du team m'accompagnait dans l'aventure, avec la présence de Michael Lucas et de Marc Vanderlinden, mon conseillé principal dans la préparation de l'enchaînement Kuurne-Bruxelles, sans retour vers Kuurne... clin d'oeuil cycliste!  Michael nous fait part de sa mauvaise nouvelle... avec nos plus sincères condoléances!

Un championnat est bien évidemment fort différent d'une lutte traditionnel pour le chrono, puisque la course en groupe a tendance à exprimer certaines veillités, à faire craquer ses adversaires directs.  Il y a donc tout un travail psychologique et tactique pour émerger dans ce genre de situation.  Je mets tout mes atouts de mon côté, puisque ma chaussure droite avec l'humidité, réalise un bruit bizarre! çà agacera probablement mes compagnons, lol!

La course comportera une petite boucle, suivi par 4 boucles de 5 kilomètres, et un passage amusant dans la kermesse du we.  L'heure fatidique approche, les conditions ne s'améliorent pas, loin de là!  Le niveau de ce championnat, avec l'absence de quelques références de la discipline, est tout de même impressionnant.  Le favori de l'épreuve est comme souvent les derniers temps, le marocain Adil Rached.  Au niveau national, notre grand espoir, Florent Caelen fait figure d'épouvantail avec sa référence 2010, à 1:04:37!  Avant le départ, çà se bouscule pas mal, puisque l'ensemble des coureurs se trouvent déjà trop loin sur le circuit, avec une organisation qui actionne presque les services d'autopompes pour nous faire reculer. 

Mon placement n'est pas des meilleures, mais sur le coup de 19h30, il me permet de prendre un départ prudent qui a toute son importance dans la lutte engagée.  Comme à son habitude, Adil prend la poudre d'escampette, suivi par un petit groupe composé de Florent, un coureur africain, Jonathan De Keyser et Sanne Torfs.  un deuxième petit groupe se forme également, avec Francies Van Steenbrugge, Aman Gemeda et Gunther Geens.  Ce groupe-là, je l'ai probablement manqué à sa formation, sans être certain du résultat final.  Je prends possession du 3e groupe qui est composé de Peter De Vocht, le nouveau recordman du Monde +50, avec un 30:56 au 10000m, suivi par Hans Reigel, Davy Stieperaere, Olivier Van Hoey, Luc Van Asbrouck, Abdelkadir Elgasmi, Bart Bleyaert...  Peter me motive à prendre ses relais, avec un premier tour et deuxième tour que je prend régulièrement à mon compte.  Davy semble également très fort, Hans réagissant toujours, mais n'imposant jamais son rythme.  La fin du deuxième tour, la première victime se nomme Aman Gemeda qui était décroché depuis quelques kilomètres.   Au 6e km, Cindy est au bord du parcours, une présence me permettant de ravitailler, avec mon Malto - Hydrixir au cola, qui fait fureur dans ma préparation.  Ce troisième tour, m'offre une période de doute, caché par ma décontraction à retirer une première manche longue, et à anticiper le ravito avec la prise d'un gel qui attire l'attention.  Au  11e, je m'y attendais, le ravito permet le genre d'accélération qui fait des dégats!  La mention spéciale en revient à Olivier qui place une très longue accélération avec un écrèmage des forces en présence.  La gestion de ces périodes à changement de rythme, me permet de reprendre la tête lorsque des accalmies se présentent, ce qui permet également d'éviter la récupération pour certains.  Une difficulté supplémentaire se présente, avec les dépassements des doublés.  Il faut donc rester concentrer et lucide pour trouver les failles. 

Au 15ekm, nous ne sommes plus que 4, avec le retrait en toute décontraction de la dernière manche et d'une nouvelle anticipation du ravito.  Même endroit, même joueur, nouvelle accélération que je comble en plusieurs phases, avec une nouvelle prise des commandes pour éliminer Abdelkadir.  Mes derniers compagnons se nomment Olivier et Davy, et les relais-attaques se font de plus en plus court.  Davy succombe à moins de 3 kilomètres, tandis que je concède quelques petits mètres sur Olivier.  L'écart est infime et ne se creuse pas, avec une apparition de quelques signes, en partie causés par le froid.  La dernière ligne droite, on est au taquet avec moins de 10 mètres d'écart, et un chrono qui sent la barrière fatidique à plein nez.  C'est à nouveau long, trop long... moins de 50 mètres, 1:10:00, argghhhhhh!   Je relâche pour préserver quelques forces en franchissant la ligne en 1:10:09, qui offre surtout une 9e place au général, une 7e place au niveau national et une 5e place au championnat de Flandre.  Une course aboutie sur les points tactique/physique! 

Avec des remerciements spécialement destinés à Cindy, pour notre vie, nos deux terribles enfants, son soutien, son aide et ses encouragements... et à Rony, mon nouveau coach à la moderne, qui a forcé Cindy à se rendre à la voiture pour un apport de vêtements secs sur la ligne d'arrivée, ah, les femmes! 

La victoire revient à Adil, et le titre de champion de Belgique à son dauphin, Florent Caelen.  Sanne Torfs est champion de Flandre.  Au final, un double podium n'était pas si loin!  A noter, la superbe performance d'Isabelle Collier, deuxième de la course derrière Karie Margaret, et devient par la même occasion, championne de Belgique!  Il y a du Rony derrière...

le classement: http://www.rapperdaneenezel.be/uitslag-2010.htm

et les photos: http://www.rapperdaneenezel.be/foto-21km.php?scherm=1

098_dsc2488.jpg

106_dsc2498.jpg

122_dsc2514.jpg

159dsc_1927.jpg

200dsc_1976.jpg

201dsc_1977.jpg

 

Le retour au calme est devenu impossible, tant nos organismes étaient frigorifiés.  Une grosse récupération débute pour retrouver ses sensations dimanche prochain. 

Je profite de ce post, pour offrir une nouvelle fois mon soutien et mon réconfort à Steven Van Nieuwenhove.  Nous sommes de tout coeur avec toi! 

Bon we et à dimanche prochain,

Le didde

 

06:03 Écrit par Le didde | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Hello le did,

Belle performance d'autant plus vu les conditions météo. C'est pour moi une perf même si la barrière fatidique n'est pas franchie. Surtout que parcours, avec les gens à doubler et les nombreux virages se répétant 4X n'est pas si simple. J'espère que tu n'auras pas laissé trop de force pour la sem prochaine. Encore bravo.

PS : demain dimanche, moi c'est sedan charleville avec sûrement quelques pointures vétérans. Pense à moi. Je te tiens au courant.

Ed the runner

Écrit par : ed the runner | 02/10/2010

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.