23/08/2009

Jogging à Huizingen et Duathlon

Bonjour à tou(te)s,

Après un mois de juillet , de repos relatif, j'ai repris le sport par du vélo.    J'effectue à présent mes trajets au boulot en vélo (2x 12km), et je cours entre 40 et 50 minutes pendant la pause de midi.  Je suis donc en pleine construction d'entraînement vélo pour l'année prochaine... et oui, j'ai été frappé par un nouveau virus.   J'ai également regoutté au joie de la compétition à l'occasion d'un jogging à Huizingen (14/08)  Une course en 3 boucles d'environ 6,2km, que j'ai remporté avec une vingtaine de secondes d'anvance sur Dieter Berghmans et Bruno Kestermont, le célèbre kiné d'Huizingen qui est également un redoutable duathlète.  Stijn Roelens que j'apprend à découvrir, termine 5e.  C'est plutôt un spécialiste de l'IRONMAN, dont il a presque obtenu un ticket pour Hawaï en 2009.   

J'annonce mon intention de participer au duathlon à Halle, l'une des épreuves reines dans la région, et Bruno m'incite à l'accompagner au duathlon de Tongeren (15/08), histoire de peaufiner quelques détails et d'éviter de commettre quelques erreurs pour Halle.  Je redoute un peu l'accumulation, car, il n'y aura que quelques heures de récup entre le jogging et le duathlon. Mais, c'est pour le fun

3km de course à pied en deux boucles, 2 boucles de 20km à vélo, et 3 km de couse à pied.  Au départ, on retrouve des gros calibres en la personne de Roel Pauwels, Pieter Rijnders, et quelques spécialistes du vélo... La course à pied est quelque peu difficile pour moi, et elle est rendue encore plus difficile par la chaleur.   Je débute ma transition à la 4e place derrière Pieter Rijnders, Roel Pauwels, avant de galérer pour sortir du parc à vélo, puisque j'ai décidé de changer de chaussures.  Une petite astuce devrait déjà me permettre de gagner du temps sur la transition.  Le parcours vélo est rapide avec deux bosses roulantes, mais, impossible pour moi de suivre les autres.  Le suprise résidait en un 3e tour à accomplir pour un total de 28km en place des 20 prévus.  J'ai donc du rechausser mes chaussures, ce qui était franchement galère.  La transition course à pied est catastrophique, je prens la mauvaise sortie du parc, il faut faire demi-tour.  Et puis, j'ai oublié de retirer mon casque, ce qui devait être plutôt gag.  Je reprend quelques concurrents sur la course à pied pour finalement terminer 51e et 34e senior, en 1:17:27 à presque 13 minutes du vainqueurs et 10 minutes de Bruno qui termine 7e et 1er vétéran.  L'amélioration de quelques détails, devait me permettre de reprendre pas mal de temps, surtout en étant plus frais dans mes jambes.

Le parcours à Halle est bien plus difficile, 3,6km à pied, suivi de 32km vélo en 4 boucles avec 5 bosses dont 2 sérieuses à Buizingen, de nombreux virages difficiles, un peu de pavé, des routes parfois étroites,  suivi par 2,1km de course à pied. 

Profil vélo halle

Ce duathlon qui a organisé par le passé, un championnat de Belgique, est très populaire et d'un beau niveau pour un recréatif.  Le vainqueur de l'année dernière, est même devenu champion du monde quelques semaines plutard.  Objectif à essayer d'atteindre, un top 50, voir mieux.  La course à pied ne permettant pas de produire une différence, il faudra faire ses preuves sur le vélo. 

Le départ est donné à 19h, et après quelques centaines de mettres rapides, j'émerge derrière Roel Pauwels, le français Julien Brazy et un autre costaud de la discipline.  Je termine finalement la course à pied en lutte pour la 3e place, beaucoup mieux que ce que le classement indique.  La transition est meilleur, puisque j'ai attaché mes chaussures sur le vélo avec des élastiques.  C'était presque réussi, car, l'élastique s'est cassé trop rapidement... ce qui m'a contraint à récupérer ma chaussure qui s'est retournée vers le sol.  Le temps de fermer les chaussures, Bruno est déjà devant moi.  Encore une quinzaine de secondes perdue dans l'aventure de la transition.  Sur le vélo, je dois essayer de limiter les dégats.  J'espèrais rouler en 1h00 voir un peu mieux.  C'est du drafting, et je roule en no-drafting... Soit çà roulait trop vite, soit je perdais les roues dans un virage, soit çà roulait de manière nerveuse dans les groupes.  Je réalise donc presque tout le parcours vélo à mon propre rythme, en réalisant un chrono d'1:00:15, ce qui en déduisant la transition gentillement manquée, me permet d'atteindre une moyenne de presque 33km/h, sur un parcours qui compte une vingtaine de virage à 90°, et une répétition de difficultés.  A titre de comparaison, le meilleur temps est réalisé par Jan Soetens qui est un bon cyclocrossmen, 51:08 soit 38,5km/h (http://www.jansoetens.be/ , il a quelques belles références).  Je retrouve finalement un geste sportif famillier dans la 3e partie, en récupérant quelques concurrents sur la course à pied.  Je termine finalement 54e à 8 minutes du vainqueur, Julien Brazy et 6 minutes derrière Bruno (14e).  C'est déjà nettement mieux.   Nous étions 217 à rallier l'arrivée. 

résultats: http://www.halle2009.tk/

Mon prochain duathlon se fera probablement à Baudour, avant peut-être d'en faire un à Ronse.  La licence est en vue puisque je me suis bien amusé.  Peut-être que je me dirigerai vers des distances duathlon me permettant de tirer un petit avantage en course à pied, avec du no-drafting... à découvrir.  Même si, j'envisage de progresser sur l'effort en groupe. 

A bientôt,

Le didde

 

13:56 Écrit par Le didde dans Athlétisme | Lien permanent | Commentaires (2)

Commentaires

Coucou Didier,
Ai regarde par hasard ce que tu devenais, ai été frappe par la ressemblance avec ton papa. Apparemment pour toi tu continues ton chemin en tant que jogger, tu es heureux avec femme et enfants quoi de mieux.
Perso ai été choqué, je quitte 1 Manneke et je vois la photo d'1 homme, ça m'a fait drôle,j'avais en tête ton visage d'enfant qui suivait resultats de son papa inscrit à antilope. Tt ça est passe, que deviens ton papa, comment va tartufe famille??? Quel âge ont tes enfants???

Bisous

Chant .( amie d'Alain Richet si tu avais oublie)

Écrit par : Riant chantal | 14/10/2012

Répondre à ce commentaire

Bonjour Chantal,
Comment vas-tu? Et Alain?
Ce message me fait énormément plaisir, surtout qu'il me remémore d'agréables souvenirs d'enfant qui me permettait de voyager, découvrir, et de suivre aussi les exploits d'Alain. Sa passion pour le marathon m'a contaminé.
Une fascination est née et je débute ma collection de participation avec les dents toujours plus longues. Ce we, j'ai bouclé le marathon d'Amsterdam en 2h35, et je pense déjà aux prochains pour 2h30, mon rêve est d'atteindre 2h25. Mes enfants plongent encore plus tôt dans le bain, 5 ans pour Yarno et 3 ans pour Luca. J'ai rencontré Cindy grâce à la course à pied. Je ne peux plus me passer de ce trio magique. Toute la famille va très bien... par contre, la relation est devenue, assez tendue depuis 5 ans avec papa. Je ne comprend toujours pas. On partageait énormément de moments "ensemble", j'ai quitté la maison pour débuter mes projets avec Cindy, et ... Ben, on sait être têtu dans la famille.
Bisous,
Didier

Écrit par : Didier | 23/10/2012

Les commentaires sont fermés.