09/05/2009

LE SEMI-MARATHON "LA COURSE DE LA PAIX" à Trith

Bonjour à tou(te)s,

Ce vendredi 8 mai, jour férié en France, était organisé la 20e édition de la course de la paix.  C'était ma 3e course importante en 12 jours et dernière participation avant les 20km de Bruxelles.  Ce semi-marathon international se dessinait sur un parcours de 7km, avec une côte de +- 400 mètres, et 2200 mètres sur sentier.  C'est donc assez spécial pour un semi-marathon de ce type-là.

A mon arrivée sur place, je constate que la course est déjà très international avec la présence des mêmes animateurs qu'à Maroilles, et même plus. 

Les conditions de course se durcissent peu avant le départ du Semi-Marathon, et pour l'arrivée de mes beaux parents qui ont parcourus le 10km.  Une pluie intense et brève débarque, et le vent se renforce.  Les sensations à l'échauffement sont un peu moins brillante que les dernières courses.  Sur la ligne de départ, on retrouve une déléguation kenyane venant de Genève, un erytréen, un burundais, quelques marocains, l'ukrainien Olexander Kuzin (2h07 au marathon), le russe Sirotine, le biélorusse Vladimir Tonchinski, le français Mohamed Reziga, et nos deux belges de Maroilles, qui vont encore trouver quelques autres chasseurs.  Et oui, j'ai réussi à convaincre Eddy d'y participer aussi.  Sa catégorie est également bien représentée puisque Tonchinski, Sirotine, ainsi qu' Abdelghani Mesbah, Alain Douguet, et bien d'autres étaient présent pour une course très attirante.  Au niveau des performances citées, et réalisées par certains favoris, il y en a un qui a couru le semi en - d'1h, un autre qui a couru les 20km en 58 min, ... c'est à peu près similaire pour les autres.  Je me réjouissais déjà de mes 3 courses pour un total de 57km en 12 jours (sans compter une 4e course que j'ai effectué en intervalle à Lot). Par contre que dire de la razzia africaines avec ses 3 courses en 7 jours, puisqu'après Maroilles, certains étaient présent aux avant postes des 15km national du Puy-en- Velay. C'est un autre monde, et évidemment, c'est un spectacle unique à voir. 

Le départ est donné à 15h45, et les favoris s'isolent moins rapidement qu'à Maroilles.  Après 500 mètres et la petite côte, l'écart commence à se creuser, et je me retrouve dans un beau groupe composé de Pierre Potteau, Abdelghani Mesbah, Vladimir Tonchinski, Alain Douguet, Eddy Dupont, et un autre marocain.  Nous courrons à ce moment-là sur d'excellente base, malheureusement, mon chrono ne tourne déjà plus.   Un peu avant le 3ekm (où je redéclence mon chrono), la course nous fait emprunter un petit chemin tortueux et caillouteux le long d'un étang. 

COURSE_DE_LA_PAIX_2009_0463

COURSE_DE_LA_PAIX_2009_0464
COURSE_DE_LA_PAIX_2009_0466

Notre groupe commence à perdre des unités, puisque Pierre Potteau s'isole à l'avant, dans le même temps qu'Eddy concède quelques mètres.  Le passage au 5ekm, signifie l'entame d'un autre moment sympa de la course, puisque nous empreintons les berges de l'Escaut sur un chemin poussièreux de 1500 mètres. Ce passage signifie également mon premier coup dur, car j'ai du mal à suivre le groupe, tout en m'accrochant tant bien que mal.  A ce moment-là, une bonne bourrasque refroidi légèrement l'ardeur de mes compagnons, et je reprend place à l'avant du groupe pendant 1 bons kms.  Le deuxième coup dur pointe le bout de son nez, dans la fin du premier tour, et la remontée avec le vent de face vers la ligne d'arrivée.  Je suis lâché, en espèrant retrouver des couleurs au sommet. 

Je stabilise l'écart à l'entame du 2e tour, avant de subir le coup moralement et physiquement, peu avant le 8e km.  Je ne reviendrai plus dans le groupe et il me faut quelques longues secondes pour reprendre mes esprits et revoir mes ambitions chrono du jour à la baisse.  Le déclic arrive finalement lors du passage d'Eddy qui me laisse sur place, en m'adressant quelques mots qui vont finalement me relancer,  puisqu'il me redonne une envie, poursuivre la course avec lui. J'ai concédé quelques mètres et j'effectue mon retour, en bouchant un trou de quelques mètres, qu'il me faudra 1 bon kilomètre à digérer.  En fait, il me faudra attendre le passage près de l'étang du 9e km pour prendre le relais d'Eddy.  Dans cet portion sinueuse, je sens qu'il ne s'accroche pas et je me retrouve avec une dizaine de mètres d'avance au passage du 10ekm. J'ai retrouvé des couleurs, tout en sachant également, que je ne peux pas me permettre de pousser le bouchon trop loin.  Mes anciens compagnons sont loin, j'ai probablement abandonné énormément de temps dans cet rupture, mais l'écart ne se creuse plus, constatation qui me sera confirmé dans le 3e tour.  J'entame mon dernier tour avec un passage au 14e km en +- 47:15, avec mon meilleur passage dans la côte.  Le dernier tour, me permet d'entraîner les ravitaillements gobbelets, il faut dire qu'il y en avait 4 par tour.  Le vent tourne assez régulièrement, et je gère les parties difficiles pour malgré tout jouer un top 20.  Je ne peux plus être rejoins, et à 3km de l'arrivée, le groupe qui me précède s'emballe et explose.   Vladimir Tonchinski est en difficulté, et l'écart se réduit rapidement. 

A l'arrivée, l'écart avec lui est inférieur à 10 secondes, et je boucle ce semi-marathon, 20e en un temps d'1:12:07.  Déçu par le chtono, tout en sachant que les conditions m'étaient défavorables.  Satisfait par contre de ma journée kilométrique (33km) avec le petit décrassage et le débriefing en compagnie d'Eddy qui termine 25e et 7e vétéran. 

Le burundais Nizigiyimana remporte la course en 1 h 02'49'' dans un emballage à 6 logo Training 7

NB

Le palmares 2009:

1. Nizigiyimana (Bur, esp) 1 h 02'49'', 2. Kanda (Ken) 1 h 02'53'', 3. Mac Donald (Ken) 1 h 02'54'', 4. Elias (ken) 1 h 02'56'', 5. Cherutich (Ken) 1 h 02'57'', 6. Tesfay (Eri) 1 h 03'14'', 7. Ondieki (Ken) 1 h 03'53'', 8. Chepkwony (Ken) 1 h 04'05'', 9. Hakizimana (Rwa) 1 h 04'17'', 10. Moses (Ken) 1 h 04'56'', 11. Kuzin (Ukr) 1 h 05'57'', 12. Woldgader (Eri) 1 h 06'35'', 13. Reziga (Anzin) 1 h 08'00'', 14. Potteau (Le cateau) 1 h 10'21'', 15. Mesbah (Lille, V1) 1 h 10'25'', 16. Sirotine (Ukr, V1) 1 h 10'27'', 17. El Khadraoui (V1) 1 h 10'40'', 18. Douguet (Marquette, V1) 1 h 10'45'', 19. Tonchinski (Blr, V1) 1 h 11'59'', 20. Devermain (Bel) 1 h 12'07, 21. Carlier (Denain) 1 h 12'33'', 22. Chepchirchir (Ken, 1re fém.) 1 h 12'47'', 23. Deville (V1) 1 h 12'47'', 24. Gesaba (Ken, 2e fém) 1 h 12'56'', 25. Dupont (Bel, V1) 1 h 13'15'', 26. Robert (Anzin) 1 h 14'16'', 27.Itsweire (Anzin, V1) 1 h 14'23'', 28. X. Chopin (Beuvrages)1 h 14'26'', 29. Capilliez (Cambrai, V1) 1 h 14'28'', 30. Care (USVA) 1 h 14'54''... 41. Chemutai (Oug, 3e fém), 1 h 19'49''...

Une superbe organisation de course avec des ravitaillements bien organisés, une ambiance sympa, avec quelques endroits animés (rien de comparable avec  Maroilles), un parcours agréable, loin d'être simple, tout en étant rapide. Et que dire du niveau. 

Il me faudra donc probablement patienter jusqu'en septembre pour fixer le prochain objectif sur semi.  J'aimerais bien courir celui de Lille, pour enfin descendre en dessous d'1h10.  Les deux prochaines semaines seront destinées uniquement à l'entraînement pour préparer au mieux les 20 de Bruxelles...

A très bientôt,

Le didde

 

23:42 Écrit par Le didde dans Athlétisme | Lien permanent | Commentaires (1)

Commentaires

Salut Didier,

Tous d'abord pourquoi ne pas avoir attendu Eddy? lolll je plaisante.Avec Maroilles dans les jambes ses déjà pas évident ce que tu as fais ,car deux 20km couru en quelques semaines d'intervalle a un rythme très soutenu ses déjà du costaud.Moi je te tire mon chapeau surtous quand on vois les gars devant toi.Entre nous garde du jus pour bxl,car je suis certain vue ta forme du moment que tu pourrais y faire un temps très impréssionnant,enfin je te le souhaite

A Bxl
Micam

Écrit par : micathomas | 11/05/2009

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.