22/10/2007

Mon premier marathon!!!

Bonjour à tou(te)s,

Dés le départ, je n'ai eu qu'une succession de désenchantements.  Après quelques mètres, une chute entraînait quelques coureurs (notamment Yves Vanderbecq), que j'évite par un jump, sans éviter une légère torsion de mon pied gauche.  Heureusement, après quelques centaines de mètres, la gêne disparaissait peu à peu.  Je retrouve également Yves que j'accompagne dans un bon groupe jusqu'au 5ekm (17:29) .

DSCN6514

Je déchante un peu plus, lorsque je ne retrouve pas ma boisson au ravito (possibilité donné par l'organisation de mettre ses propres bidons).  La tactique n'est pas du tout payante sur ce coup-là. Après un moment d'hésitation, je la trouve parmi la cinquantaine de biberons (la table est totalement désordonnée ). Fort heureusement!!!... car le reste du ravito était servi dans des petits gobelets (gatorade ou eau).  Je suis lâché du groupe que je ne rattraperai jamais.  Au 10ekm, je passe pourtant sur des bonnes bases (34:26), avec le même problème au ravito... je n'arrive pas à prendre assez d'eau malgré les 3 gobelets que j'attrape.  

amsterdam
 

Le 15ekm est franchis en 52:10, je perd le moral lorsque dépité, j'hésite une nouvelle fois sur le ravito, le quittant sans ma bouteille. Je prend deux gobelets de gatorade, un peu d'eau, mais pas suffisamment.  Mais, je suis rattrapé quelques mètres plus loin, par un bénévole (extra le bonhomme!!!) qui me remet mon breuvage.  Le 20ekm, 1:09:44... en 1km, cela tourne au cauchemar.  Au ravito, le bénévole est face à moi avec deux de mes bouteilles (Il en manque forcement ailleurs... Comment se fait-il qu'il puisse les avoir en mains, alors qu'aux autres ravitos, j'étais face à la table?).  Je n'en prend qu'une, et, quelques mètres plus loin, je m'arrête pour un arrêt sanitaire (4:23 entre le 20e et le semi 1:14:07).  Je me retrouve dans un groupe, accompagné des premières dames que je quitterai par l'arrière au 24ekm.  Je ne suis vraiment plus dans le coup.  Au 25ekm, je montre à Cindy que j'ai du mal, me posant la question du stop ou encore.  Je n'arrive plus à accrocher de groupes.

amsterdam 2

Amsterdam 3

Au ravito, je repars sans bouteille, la remplaçant par quelques gobelets, sans être rassasié!!!  Au 30ekm, Cindy m'encourage, il ne reste en effet que 12km, et, ma motivation de le terminer est forte.  Je tourne maintenant à 4 min au km, ce qui me permettrait de terminer en - de 2h35. Au 35e km, c'est terrible... Il suffit de voir la vidéo (bénévoles devant la table, voir assis) sur :logo

Je m'aperçois très vite que cela ne sert à rien (même si, j'ai perdu pas mal de lucidité!!!), prenant ce que je peux au ravito qui suit.  Au 36e km, je retrouve Yves que je rattrape assez vite, tournant toujours à 4 min du kilo, quelques encouragements pour lui, il le termine à l'aise et à voir sa vidéo, beaucoup mieux que moi (même avec l'expérience, l'épreuve peut devenir terrible!!!)  Le 38e kilomètres, je découvre la face terrible du marathon.  Je passe de 4 min à 7 min du kilomètre, je suis totalement déshydraté, alors que j'ai vraiment essayé d'éviter ce phénomène. 

ams-30820
 

Au 40e km, on vient me donner ma boisson, je prends encore des gobelets de Gatorade, d'eau, une gentille dame vient me donner une banane.  Je marche jusqu'à apercevoir la banderole du dernier km, pour finalement terminer ce premier marathon en trottinant, ce qui est déjà une terrible souffrance.

 DSCN6516 
 

Je termine en 2:44:32.   La ligne franchie, mon corps se venge, c'est l'hypothermie (pour la deuxième fois cette année), je me mets à trembler fort et mes réactions sont plutôt discrète.  Les deux heures qui suivent, je me retrouve en soins à la croix rouge, avec du gatorade en perf, et des boissons chaudes diverses (chocolat chaud, soupe), quelques couvertures, ainsi qu'une révélation.  Je la quitte dans de meilleurs dispositions sur le coup de 15h. J'étais malgré tout content de l'avoir terminé, même si, je ne me doutais pas des conséquences finales, avec des excuses à mes proches, que je remercie chaleureusement  pour leurs réactions rapides et prolongés.  Je n'en resterai pas là sur le marathon, que je prendrai sur une autre période, accompagné et seulement, si les conditions ne sont pas risquées.

5 kilometer17:29 (17:29)
10 kilometer34:26 (16:57)
15 kilometer52:10 (17:44)
20 kilometer1:09:44 (17:34)
Halve marathon1:14:07
25 kilometer1:28:01 (18:17)
30 kilometer1:46:57 (18:56)
35 kilometer2:06:52 (19:55)
40 kilometer2:31:03 (24:11)

42,195 kilometer 2:44:35 (13:32)

Amsterdam est le marathon le plus rapide de l'année.  Les premiers avaient la chance d'avoir des vélos avec ravitos, et des personnes à chaque poste de ravitaillement spécialement avec leurs bidons!!!

Le classement des marathons:

RANGSCHIKKING GEMIDDELD TIEN SNELSTE MARATHONSTEDEN editie 2007
berekend over snelste tien lopers editie 2007

1. Amsterdam 2.07.52
2. Berlijn 2.09.38
3. Hamburg 2.09.41
4. Londen 2.09.55
5. Parijs 2.10.34
6. Rotterdam 2.12.28
7. Lake Biwa/Otsu 2.13.02
8. Tokio 2.15.15
9. Boston 2.15.47
10. Chicago 2.17.50

Le classement de la course:

PltsStNrNaamWoonplaatsUitslCategBrutoNetto
117Emmanuel MutaiKenia1eMsen2:06:292:06:27
233Richard LimoKenia2eMsen2:06:452:06:43
32Paul KiruiKenia3eMsen2:07:122:07:10
47James RotichKenia4eMsen2:07:122:07:10
534Yonas KifleEritrea5eMsen2:07:342:07:33
64Jason MboteKenia6eMsen2:07:512:07:50
718Shadrack KiplagatKenia7eMsen2:07:532:07:52
823Tsegaye KebedeEthiopië8eMsen2:08:162:08:15
95Kamiel MaaseNederland9eMsen2:08:212:08:20
1021Paul KosgeiKenia10eMsen2:09:312:09:30
1110Francis KipropKenia11eMsen2:09:492:09:47
1214Thomsom CherogonyKenia12eMsen2:11:112:11:09
1312Gidey AmahaEthiopië13eMsen2:13:002:12:58
1422Koen RaymaekersNederland14eMsen2:13:022:13:00
1515Terefe YaeEthiopië15eMsen2:13:412:13:40
1643Lucho SemeEthiopië16eMsen2:14:272:14:25
1716Mikolay RudikOekraïne17eMsen2:14:522:14:51
1844Adugna HundeEthiopië18eMsen2:14:572:14:56
1939Dereje TesfayeEthiopië19eMsen2:16:132:16:11
2025Tesfayohannes MesfenEritrea20eMsen2:16:132:16:13
 
34F9Magdaline ChemjorKenia1eVsen2:28:162:28:16
 
117101Didier DeveirmanBeersel67eMsen2:44:352:44:32
 

Le lendemain, le corps va déjà mieux... mon pied gauche est nettement moins heureux.  J'espère qu'il récupèrera vite pour recourir pour la première fois... ce dimanche avec Cindy. Une course relais de 9km, 3km chacuns et 3km à deux.   

La course aura lieu à Lot. 

Je devrai prêter plus d'attention aux problèmes que je peux rencontrer dans certaines conditions.  Avant le départ, mes pieds et mains étaient froids, phénomène rare surtout qu'il ne faisait pourtant pas si froid.   j'ai quelques mauvais souvenirs, mais le dernier m'a solidement refroidi!!! Je dois dorénavant, éviter l'effort violent en présence de facteurs réunis...   le vent, le taux d'humidité (83% au départ du marathon) important... le froid ou la forte chaleur (hyperthermie garanti, comme j'ai connu sur un 10000m, je prenais des ravitaillements à chaque tour, pour abandonner au 8e km).  Ma déshydratation est trop abondante et la réaction fait vraiment peur!

  Facteurs augmentant les risques d'hypothermie:
  • Exposition prolongée à une température en dessous de zéro, voir même au-dessus de zéro avec vent
  • Fatigue générale, immobilisation due à un accident, déshydratation, insuffisance calorique
  • Etre malade, ou souffrir par exemple du diabète, de problèmes cardiaques, vasculaires, thyorïdiens.
  • Etre un homme (statistiquement bcp plus d'hommes que de femmes souffrent d'hypothermie)
  • Equipement inapproprié
  • Vêtements mouillés

En ce qui concerne la saison cross, et ben, j'espère bien en courir un peu!!!  Si j'ai l'occasion, je prendrai peut-être part au Semi-Marathon à Ploegsteert (11/11), histoire de peut-être terminer l'année (pour la course à pied, c'est bien ma pire saison) par une bonne note, voir de la cross cup à Bruxelles, dans mon ancien jardin.  

bizz,

Le didde

 

18:43 Écrit par Le didde dans Athlétisme | Lien permanent | Commentaires (4)

Commentaires

Finalement J'ai finalement trouvé ton site. De temps en temps je regarderai ce beau site! Encore beaucoup de succès avec les entraînements et les courses. Peut-être à bientôt?!

Écrit par : Dieter | 22/10/2007

Répondre à ce commentaire

Salut Didier,
Malgré ta petite défaillance, je trouve qu'avoir terminé ce marathon est déjà une performance en soi !!! Tu auras, à l'avenir, une meilleure expérience en termes de gestion des ravitos et hydratation de ton corps !!! Récupère bien (physiquement comme mentalement) et je suis certain que tu pulvériseras ce chrono de 2h44' lors de ta prochaine tentative sur 42km !!!
a+
François

Écrit par : francois | 24/10/2007

Répondre à ce commentaire

petit coucou d'ed the runner Salut le did,

Interessé de lire ton expérience, même si les temps par 5km découvert sur internet en disait déjà fort long...et pour yves cela a du être terrible aussi. Incroyable les histoires de ravito...en plus dans des gobelets !!! Un (petit) conseil : ravito avec les tubes overstims + eau c'est impeccables. Et cela évite de s'arreter aux tables (ca devait être épouvantable). On aura l'occasion d'en reparler par la suite. Bonne récup et repose toi bien.

Écrit par : dupont eddy | 25/10/2007

Répondre à ce commentaire

Photos Allez voir sur www.bob-photos.com , il y 2 photos de vous au marathon de Amsterdam

Écrit par : Mathieu Colle | 30/10/2007

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.